Soeurs de Gethsémani

Accueil

Le Charisme

L’Histoire

La Mission

Avec d’Autres

Les Communautés

Agenda

Bibliographie

Contact

Bienvenue sur notre site !

Se tourner avec confiance vers la lumière de Dieu.
Ecoutons cet extrait de l’Evangile selon St Marc (1, 1-8)


Jean proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Il proclamait : voici derrière moi celui qui est plus fort que moi... Je vous baptise avec de l’eau mais lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. » Jean Baptiste proclame, dans le désert, un baptême de conversion... « Le désert, c’est le lieu symbolique de nos peurs et de nos faiblesses, c’est ce qui révèle notre manque de foi et d’espérance, c’est ce qui raconte nos lassitudes et nos fatigues... » La conversion dont il est question ici est un retournement vers Dieu et ce dont il faut peut-être aujourd’hui se convertir, c’est de la désespérance que rien ne peut être changé en nous et dans le monde ! Tournons notre coeur vers Dieu, convertissons notre regard pour percevoir la Lumière qui l’emporte sur les ténèbres ; c’est ce regard de la foi dont était habitée Marie qui nous permet de Le reconnaître et de L’accueillir.
Dans le silence, portons vers Dieu cette prière : Viens, Seigneur Jésus convertir mon coeur pour que je te laisse guider ma vie ; je m’abandonne en toi avec cette certitude que tu viens à mon secours et que tu me donnes ta lumière quand je me tourne vers toi dans mon cheminement de foi comme dans mes projets, mes inquiétudes et mes souffrances.


Lettre du Niger N°30 Septembre 2017

Des Nouvelles du Niger


Gethsémani : pourquoi l’Institut porte-t-il ce nom ?

Fresque réalisée par Monsieur PLESSARD, dans la Chapelle de la Maison-Mère à Mazamet, aujourd hui démolie.Gethsémani est un lieu situé au pied du Mont des Oliviers à Jérusalem : le Jardin des Oliviers.

Dans ce jardin, avant d’être arrêté, Jésus a ressenti l’angoisse, la peur, le rejet, la solitude, l’abandon. Aujourd’hui, tant d’hommes et de femmes vivent « les nuits de Gethsémani ».

Le nom de l’Institut s’enracine dans l’un des aspects majeurs du Mystère de la Vie de Jésus : la solitude et le combat au moment d’ affronter sa souffrance et sa mort.

L’agonie du Christ à Gethsémani est au cœur du mystère pascal. Elle est un combat pour Dieu, un combat pour l’homme, dont l’amour sort vainqueur.

Livre de Vie des Soeurs du Christ à Gethsémani


Contact | Mentions légales | Bibliographie | Plan du site
Soeurs du Christ à Gethsémani - 59 rue Jean Jaurès - 42800 RIVE DE GIER
Une réalisation JUPINFO
24415 visiteurs