Soeurs de Gethsémani

Accueil

Le Charisme

L’Histoire

La Mission

Avec d’Autres

Les Communautés

Agenda

Bibliographie

Contact

Bienvenue sur notre site !


En ces temps troublés du monde avec ces lieux de multiples fractures où les hommes se passent volontiers de Dieu ou se prennent pour Dieu ou n’ont aucune connaissance de Dieu, les chemins d’annonce de l’Evangile et de la transmission de la foi ne sont pas faciles à parcourir.

Evangile de Jésus Christ selon saint Marc
En ce temps-là, Jésus appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ;pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.

Ces paroles de Jésus avec lesquelles Il nous envoie témoigner de la Bonne nouvelle de Son Amour nous paraissent bien déconcertantes... ne prenez rien pour la route... secouez la poussière de vos pieds...

Dans le silence de la prière, tournons notre coeur vers Jésus : Donne-nous de nous laisser toucher par ceux qui sont épuisés et prostrés, et montre-nous comment en prendre soin à notre tour, car ton Esprit veut aujourd’hui continuer à « guérir ce qui est blessé, à réchauffer ce qui est froid, à redresser ce qui est courbé ». Donne nous pouvoir de guérir, c’est-à-dire de nous approcher des souffrants dans leur corps ou dans leur coeur et d’en prendre soin jusqu’au bout.

Dans le silence de la prière, appuyons sur la parole de Dieu et convertissons notre coeur à l’espérance pour que nos peu de moyens, nos fragilités, ne soient pas un prétexte à l’inaction, notamment dans nos communautés chrétiennes :« Nous ne pouvons plus faire ceci ou cela, nous n’avons plus les moyens, on a déjà essayé ! ». Au contraire l’Evangile semble nous dire que cette pauvreté convient assez bien pour ne pas oublier l’essentiel : la Parole de Dieu.

Quand Jésus s’adresse aux hommes, il fait appel à leur liberté. Il leur dit son amour passionné, un amour que chacun est libre d’accueillir ou de refuser La mission peut comporter une part d’échec et de rejet que Jésus ne cache pas à ses douze apôtres « secouez la poussière de vos sandales » leur dit-il. Les apôtres partiront ailleurs, sans rien prendre, à ceux qui les rejettent, pas même cette poussière collée à leurs sandales. Pour nous aujourd’hui, secouer la poussière de nos pieds, c’est arrêter de ruminer nos échecs qui paralysent pour mieux repartir au service de la mission et de l’annonce de la Bonne Nouvelle de l’Evangile.




Lettre du Niger N°30 Septembre 2017

Des Nouvelles du Niger


Gethsémani : pourquoi l’Institut porte-t-il ce nom ?

Fresque réalisée par Monsieur PLESSARD, dans la Chapelle de la Maison-Mère à Mazamet, aujourd hui démolie.Gethsémani est un lieu situé au pied du Mont des Oliviers à Jérusalem : le Jardin des Oliviers.

Dans ce jardin, avant d’être arrêté, Jésus a ressenti l’angoisse, la peur, le rejet, la solitude, l’abandon. Aujourd’hui, tant d’hommes et de femmes vivent « les nuits de Gethsémani ».

Le nom de l’Institut s’enracine dans l’un des aspects majeurs du Mystère de la Vie de Jésus : la solitude et le combat au moment d’ affronter sa souffrance et sa mort.

L’agonie du Christ à Gethsémani est au cœur du mystère pascal. Elle est un combat pour Dieu, un combat pour l’homme, dont l’amour sort vainqueur.

Livre de Vie des Soeurs du Christ à Gethsémani


Contact | Mentions légales | Bibliographie | Plan du site
Soeurs du Christ à Gethsémani - 59 rue Jean Jaurès - 42800 RIVE DE GIER
Une réalisation JUPINFO
25288 visiteurs